Le carnaval vient de se terminer…
16 mars 2022 Linda
In Nouvelles

Le carnaval vient de se terminer…

D’où vient l’idée du carnaval?
Au IIème siècle avant J.-C, Babylone consacrait 5 jours de festivités en l’honneur de la déesse Anaïtis afin de célébrer le début du printemps et le renouveau de la nature.
Pendant cette période, l’ordre établi était renversé. Les esclaves prenaient la place de leur maître, les enfants et les adultes interchangeaient eux aussi leurs rôles.
Les gens portaient des masques qui attiraient l’attention et le respect.
Ce n’était qu’une apparence, mais cela leur donnait le sentiment d’être important et de cacher ce qu’ils ne voulaient pas que les autres voient.

Pour les mêmes raisons, tous les jours nous portons tous des masques.
Voyez-vous de quoi je parle?

Nous portons le masque que nous avons composé dans notre enfance. 

Pour nous protéger, pour nous donner du courage.

Enfant, nous ne savions pas comment faire autrement.
Ce masque de grande fille forte qui prend soin de ses parents alors que ce serait à eux de prendre soin d’elle. Elle n’est pas aussi forte qu’elle veut bien le montrer. Elle a peur et porte beaucoup de douleur, mais elle ne peut pas le montrer parce qu’elle a peur de perdre l’amour et le peu de soutien qu’elle a.
Le grand dur à cuire qui fait semblant de ne pas ressentir de douleur parce qu’il a appris à ne pas se plaindre cache le petit garçon apeuré derrière un masque parce qu’il a peur d’être rejeté si son masque tombe. Il attend encore et encore que quelqu’un voit son désarroi, entende son appel au secours sans oser se démasquer.

Combien de personnes donnent de l’amour aux autres parce qu’ils espèrent eux-mêmes être aimés en retour, sans oser s’aimer eux-même? Ils se sont abandonnés en se cachant derrière leurs masques. Ils peinent à trouver l’équilibre émotionnel. Ils donnent prise au bourreau en se faisant victime.
Mais avaient-il le choix à ce moment-là? Etaient-ils en capacité de faire autre chose?

« Quand les masques tombent, les yeux s’ouvrent. »

Que ressentez-vous lorsque vous lisez ces exemples?
Vous reconnaissez vous dans ces schémas?
Avez-vous conscience que vous portez un masque?
Etes-vous prêt à enlever vos masques?

La vie sans masques
Pendant 8 semaines, nous ferons des exercices pour accéder à notre subconscient. Nous chercherons comment nos croyances et nos évidences se sont mis en place.

Des croyances comme:
« Si je rends les autres heureux, j’aurai leur amour »
« Si je fais toujours de gros efforts et que je dépasse mes limites, je ne serai pas rejeté »
« Je ne suis pas assez bien comme je suis »

Chaque cellule de notre corps a une mémoire. Les expériences que nous vivons s’impriment dans notre mémoire cellulaire. C’est ce qui construit notre caractère. C’est un apprentissage de survie. Dans l’urgence, dans la panique, nous accédons instinctivement à ces informations
C’est une énergie qui circule automatiquement dans notre corps.
Nous avons rarement conscience de ce phénomène parce que notre cerveau a profondément enregistré ces automatismes.
Il est donc difficile de changer les informations et de réparer les dysfonctionnements qui se sont installés.
Ces réactions de survie ne sont plus forcément utiles dans notre vie d’adulte.
Il existe des techniques de respiration, des sons de guérison, de la visualisation/méditation, des mouvements issus du Qi Gong Médical… Qui donnent accès à notre mémoire cellulaire en provoquant des vibrations particulières.
Ces vibrations ont un rôle de nettoyage, de régénération et d’harmonisation.
Nous pouvons ainsi avoir accès à notre côté lumineux.
Vos pensées et vos sentiments deviennent accessibles à votre conscience et votre comportement peut devenir un choix.

Durant ces 8 semaines, le mardi soir de 19h30 à 20h15, nous vous apprendrons à faire des exercices de réparation. Vous aurez également accès à un enregistrement des cours pendant les 10 semaines après la date de début de la série. Nous commencerons le mardi 15 mars 2022.

Avez-vous envie de suivre ces cours?
Alors n’oubliez pas de vous inscrire!

Avec tout mon amour.
Linda

Comments (0)

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.